Il y a plus de 25 ans je travaillais parallèlement  a mes études dans un magasin de hifi que je qualifiais à l’époque de ” ésotérique “. Ésotérique car il n’y avait pas des tonnes d’enceintes enchevêtrées les une dans les autres avec en amont un System de dispatching, mais le vendeur, après une petite discussion prenait le temps de câbler l’ensemble, pendant que confortablement assis dans un canapé, l’acheteur potentiel patientait.

Bref pour en revenir au sens des câbles … aux heures perdues on avaient l’habitude de faire des tests et entre autre de repérer le sens des câbles HP. C’était un travail que l’on faisait très  sérieusement et parfois même les yeux bandés !!

Bien plus tard après avoir tester, acheté, puis revendu quelques horloges numériques, je me suis posé la question des câbles. Alors que je travaillais sur différents type de câbles WordClock dans le but de déterminer lequel sonnait le mieux, je me suis aperçu par accident,  que le sens du cable BNC avait une grande importance.

Deux BNC a retourner il n’y a rien de plus simple. D’ailleurs je me souvient bien avoir fait une démonstration devant 6 ou 8 techniciens sceptiques à Potar-Hurlant. Le souvenir que j’ai gardé c’est que j’ai du faire 2 ou 3 permutations seulement, tellement c’était évident … surtout pour des oreilles bien affutées 🙂

» Plus tard j’ai eu l’occasion de vérifier que c’était vrai même avec des câbles WC que je qualifierais de premiers prix.

Donc ok pour le WordClock bien que cela soit assez fou des 0 et des 1 …!!!

Donc logiquement j’ai essayé des liaisons spdif facile car permutables (RCA), là … même résultat il y a bien des différences.  Certains diront que le choix est subjectif moi je dis non il y a UN bon sens.

Alors oui c’est vrai pour les câbles AES et également bien sûr pour les câbles analogiques.

Le test est à la porté de tout le monde. Prenez 2 câbles de la même longueur issus de la même bobine et câblés dans les 2 sens, puis à l’aide d’un micro comparez-les sur vos enceintes et dans un premier temps remarquez simplement la différence de son, ensuite, choisissez le sens qui vous parait le plus homogène dans l’ensemble du spectre. Le piège en fait c’est qu’il peut y avoir un sens plus flatteur …

Bref comme je dis toujours c’est la somme des petit plus qui font la vrai différence.